retour  l'accueil

Accueil du site > Gestion des Déchets > Gestion des déchets > Les gestes citoyens

Les gestes citoyens

Mis à jour le 04 mai 2015

 Le Suremballage

Le Suremballage est un sur dimensionnement des emballages par rapport aux produits. Les consommateurs se sentent de plus en plus envahis par leurs emballages.

Mais, il y a-t-il des raisons au suremballage ?

  • L’emballage sert principalement à protéger le produit lors de son conditionnement par exemple certains produits comme les chips sont des produits fragiles pour lesquels l’emballage doit être plus volumineux afin de les préserver. La protection est nécessaire également lors du transport, de la distribution et de la mise en rayonnage. Le suremballage est aussi un défi technique, en effet certains produits comme les céréales ou la lessive ne peuvent remplir l’emballage qu’aux deux tiers à cause de l’effet cône. Celui-ci disparait avec le tassement du produit lors de sa manutention et de son transport. C’est pour cette raison que nos emballages sont presque vides à leur ouverture.
  • Quand on parle de protection, on pense également au vol. Ainsi les sites internet standardisent l’emballage de leurs produits pour les protéger du vol et pour gagner du temps lors de l’emballage. En grande surface et magasin, on voit pulluler les blisters qui sont des coques en plastiques rigides (ex : emballage de brosse à dent) souvent surdimensionnée par rapport au produit qu’elles contiennent.
  • L’emballage est un support marketing et permet d’identifier le produit. Certains emballages sont volontairement sur dimensionnés pour attirer l’œil du consommateur et permettre la vente du produit. On retrouve parmi ces produits par exemple les gâteaux ou même les jouets.
  • L’emballage est réfléchi en fonction de l’utilisation du produit qui se trouve à l’intérieur. Les gâteaux et briques miniatures de boissons sont souvent emballés à de multiples reprises pour faciliter son transport et son utilisation. Seulement sur un gâteau destiné au gouter de l’enfant on retrouve parfois jusqu’à trois emballages différents : l’emballage carton, la barquette de rangement et le film plastique enveloppant les gâteaux.

Le sur emballage est un coût non négligeable pour le consommateur. Les produits sur emballés sont parfois plus petits que les produit classiques. La meilleure façon de réduire nos emballages, c’est de les éviter !

Comment lutter face au suremballage ?

  • Eviter l’emballage abusif : les produits en portion (ex : gâteaux, dosettes de café, briques de boisson…).
  • Contourner l’emballage inutile : les produits dont l’emballage n’est pas indispensable (ex : tube de dentifrice, autres produits d’hygiène…).
  • Choisir des emballages bien remplis : secouer les emballages pour s’assurer de leur contenance (ex : céréales, pâtes, riz, pâtes, semoule, jouets…).
  • Adopter le réflexe « concentrés » : tous les produits d’entretien existent sous forme concentrés. L’efficacité de ces produits concentrés est la même et ils engendrent moins de déchets d’emballage.
  • Favoriser les produits en vrac : les légumes, tels que pomme de terre, bananes et courgettes n’ont pas besoin d’emballage. Il suffit seulement de penser à récupérer un cabas pour les transporter.
  • Opter pour les grands formats : les produits d’alimentation et d’hygiène se vendent facilement en grande contenance. Ils nécessitent moins d’emballages que les petites contenances.
  • Réutiliser vos emballages : parmi les emballages réutilisables, on retrouve les sacs plastiques propres, les boites d’œufs,… Le meilleur moyen de réduire la production d’emballages est d’éviter d’en acheter. Il faut penser à se munir d’un panier de courses pour mettre les achats en vrac.

Anti-gaspillage

Quand on parle de gaspillage, on pense en premier au gaspillage alimentaire, mais il ne se limite pas seulement à ce type de produits. Il faut adopter les réflexes « réutilisation », « réparation », « don »,…

 Pour les produits alimentaires, les DLC et DLUO (Date limite de consommation et Date limite d’utilisation optimale) donnent une indication au consommateur de la fraicheur du produit. Même si les DLC et DLUO sont dépassées, le produit peut être propre à la consommation si la chaine du froid a été bien respectée et le conditionnement réalisé dans des conditions d’hygiènes optimale. Les produits qui font souvent débat sont les produits carnés, le yaourt, les produits laitiers, les jus de fruits…

 Les exemples de bons réflexes

Réutiliser

Réparer

Donner

Acheter d’occasion

  • Les pots de moutarde
  • Les boites à chaussures
  • Les vieux vêtements
  • Les emballages
  • Les chaussures
  • Repriser les vêtements
  • Rechaper les pneus
  • Réparer l’électroménager
  • Les affaires de puéricultures
  • Aux associations
  • Aux associations d’insertion
  • Lors de brocantes, vides grenier
  • Sur internet

Les ressourceries

 Des associations existent pour redonner une seconde chance à nos déchets. Elles sont communément appelées des ressourceries. Elles respectent les fondements du développement durable en agissant sur :

  • Le pilier environnemental par le recyclage,
  • Le pilier social par la réinsertion de personnes dans le monde professionnel,
  • Le pilier économique en permettant l’accessibilité de produits onéreux à certains ménages (ex : le mobilier).

Ces associations se chargent principalement de redonner vie aux meubles, mais elles récupèrent également les vêtements, les livres et parfois les appareils électroménagers.

 

 Le guide des labels, logos et sigles environnementaux

 Ce guide pratique peut permettre au consommateur de s’orienter dans ses choix de consommation et mieux décrypter les visuels qui apparaissent sur nos emballages et autres produits du quotidien. Il ne faut pas confondre par exemple les deux premiers logos, le premier identifie les produits recyclables ou issus du recyclage et le second met seulement en exergue les organismes qui contribuent financièrement à la prise en charge de leurs déchets.

Catégories

Visuels

Appellations

Descriptions

Tri et recyclage

Produit recyclable

Logo apposé sur les emballages triables et donc recyclables ou issus du recyclage.

Participation Eco-emballage

Logo identifiant les organismes qui participent au financement Eco-emballage. Ce logo n’indique pas que le produit est recyclable.

Produits alimentaires

Agriculture Biologique

Marque français des produits issus de l’agriculture biologique (produits doivent être à 95% d’origine biologique).

Agriculture Biologique Européenne

Label européen de l’agriculture biologique. Les produits doivent être à 95% d’origine biologique.

Demeter

Marque privée identifiant les produits issus de l’agriculture biodynamique. Celle-ci repose sur l’équilibre, le respect, l’échange de matières, le suivi du calendrier lunaire…(les produits doivent êtres à 100% d’origine naturelle).

Nature et progrès

Marque créée par une association de consommateurs, reposant sur un cahier des charges strict (distance culturale, respect animal, produit d’origine 100% biologique)

Pêche Durable MSC

Label certifiant les produits issus d’une pêche durable, respectueuse des populations et des écosystèmes marins.

Produits d’entretien, peintures, papier

NF Environnement

Ecolabel français mis en place par l’AFNOR (Association Française de Normalisation). Il certifie que le produit a un impact moindre sur l’environnement.

Ecolabel européen

Version européenne de l’écolabel français NF Environnement

Meubles et objets en bois

FSC Forest Stewardship Council (Conseil de bonne gestion des forêts)

Logo d’une organisation non gouvernementale composée des parties prenantes du secteur forestier qui s’engagent dans une gestion respectueuse des forêts.

PEFC Council (Programme de reconnaissance des certifications forestières)

Label forestier européen créé par des propriétaires forestiers européens. Label très répandu.

Habitat et services

NF Maison individuelle démarche HQE

Démarche Haute Qualité Environnementale accordé aux maisons individuelles, habitats collectifs et bâtiments du tertiaire. Constructeur agréé qui s’engage à réduire les nuisances du chantier et livrer une construction performante d’un point de vue environnemental.

CoLaurSud - Communauté de Communes des Coteaux du Lauragais Sud - Chemin du Gril - 31560 Nailloux

Tel : 05 34 66 61 97 Fax : 05 34 66 97 97 E-mail : secretariat.colaursud@wanadoo.fr Copyright - N° Cnil 1287527

Retour à la navigation|Retour au début| Système de publication : SPIP|| Développement - accessibilité : PointCentral

Réalisation : pointcentral.net
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0