retour  l'accueil

Accueil du site > Gestion des Déchets > Gestion des déchets > Le compostage

Le compostage

Mis à jour le 10 avril 2015

Qu’est-ce que c’est ?

C’est l’accumulation successive de couches de déchets fermentescibles. Les déchets sont divisés en deux catégories :

- les déchets verts qui sont les restes de matière vivante d’origine végétale et rébus humides (ex : marc de café, sachets de thé…)

- les déchets bruns composés de déchets secs (ex : boite d’œuf, papiers…).

L’ensemble de ces déchets vont se décomposer pour donner un engrais riche en éléments nutritifs.

 Quelle utilité ?

 Plusieurs utilités sont reconnues au compostage :

  • Le compost est un engrais, mais il peut aussi servir de mulch (paillage servant de couverture au pied des plantes).
  • Il est une alternative à la quantité de poubelles produite par ménage.
  • Il va servir d’habitat à un faune riche (invertébrés, petits mammifères et batraciens).

Installation

Le composteur est un grand récipient sans fond. Il peut être en bois, plastique ou métal. Il doit être placé à même le sol, sur la terre dégagée pour permettre à la faune du sol de coloniser le compost. Il est possible de placer sur le sol une couche de paillage de 5 à 10 cm d’épaisseur qui favorisera l’aération du compost. Il est recommandé de le placer à un endroit partiellement ensoleillé à proximité de l’habitation.

 Quels déchets composter ?

A composter

A ne pas composter

Déchets verts

  • Viande
  • Poisson
  • Pain
  • Huile
  • Métal
  • Plastique
  • Restes alimentaires en sauce vinaigrette ou mayonnaise
  • Végétaux malades
  • Adventices vivaces fraîches
  • Adventices vivaces envahissantes (liseron, renouée du Japon, chiendent…)
  • Epluchures d’agrumes (citron, orange, pamplemousse,…)
  • Papier glacé et magazines
  • Cendres de charbon
  • Excréments d’animaux
  • Litière de chat
  • Tonte de gazon
  • Fleurs fanées
  • Adventices annuelles
  • Epluchures de légumes
  • Epluchures et restes de fruits
  • Restes du potager
  • Restes de légumes cuits (pomme de terre, riz…)

Déchets bruns

  • Feuilles et brindilles sèches
  • Sachets de thé et marc de café
  • Serviettes en papier
  • Paille et foin
  • Coquilles d’œufs
  • Epis de maïs
  • Papier journal déchiré
  • Carton fin (boite d’œuf, rouleau papier hygiénique)
  • Essuie tout et mouchoirs

Les déchets verts sont des restes de végétaux vivants. Ils sont dégradés rapidement et apportent de l’azote et de l’eau.

Les déchets bruns sont des déchets durs et secs qui apportent des fibres et du carbone. La dégradation de ces déchets forme des poches d’air bénéfiques pour les invertébrés décomposant le compost.

Mode d’emploi

Travail à huis clos  : Il ne faut pas oublier de couvrir le bac de compostage pour favoriser l’apparition de bactéries dites anaérobies et les champignons. Ce sont eux qui entament la décomposition des déchets. Cette décomposition ou fermentation produit de la chaleur qui peut aller jusqu’à plus de 50°C. Cela va stériliser le compost. L’aération du compost va permettre un refroidissement momentané du composteur. La température va augmenter une dernière fois puis les lombrics vont coloniser le compost et finir sa maturation.

 Je commence mon compost ! Il est conseillé de débuter son compost au printemps. Lors de cette période, beaucoup de déchets verts sont disponibles et rapidement fermentescibles. La décomposition va commencer et le composteur doit être rempli régulièrement jusqu’en automne. Au bout de trois mois, le compost commence à changer de couleur et de texture, la fermentation est activée. En Automne, les cultures sont enlevées et la terre, de l’espace cultivé, retournée. Il faut donc en profiter pour amender le sol avec l’engrais issu du composteur. Cinq à six mois après, le compost est prêt et les différents éléments ont été broyés. En hiver, la vie du composteur est ralentie mais il est possible de continuer à le remplir.

 

 Entretien mensuel : Chaque mois le composteur doit être ouvert. Avec une fourche, il faut aérer la couche superficielle du compost. Avant de retourner le compost pour l’aérer, on peut l’agrémenter d’un peu de terre pour l’ensemencer de bactéries et champignons. Si le compost est trop sec, il est important de l’humidifier pour activer la fermentation.

 

Les différentes utilisations du compost

 Le compost est un engrais dit naturel pour les plantes. Enfoui dans le sol, il va apporter de la matière organique ou humus riche en nutriments aux plantes cultivées.

 Le compost est aussi utilisé pour réaliser du « mulch ». Le « mulch » est un paillage pour les végétaux qui évite la repousse des adventices. Ce paillage est placé en bas du tronc, au niveau du collet qui est une partie fragile de la plante. Le compost va servir alors de protection puisqu’il va conserver l’humidité au pied de la plante en été et protéger des aléas climatiques en hiver.

Le « mulch » peut être composé de compost mélangé à des écorces, des aiguilles de pin, de la paille, des algues, des billes d’argile expansée, des coquillages ou du BRF (Bois Raméal Fragmenté).

Identification de la faune du compost

 

Alimentation

Classification

Etres vivants

Invertébrés

Détritivore

Annélides

Vers de terre

Arachnides

Acariens du compost

Crustacés

Cloportes

Hyménoptères

Fourmis

Mollusques

Escargots, Limaces

Myriapodes

Mille pattes

Insectivore

Arachnides

Araignées

Coléoptères

Carabes

Hexapodes

Perce oreille, Staphylins

Myriapodes

Scolopendres

Autres invertébrés

Détritivore

Organisme uni cellulaire

Bactéries

Organisme symbiotique

Champignons

Vertébrés

Insectivore

Amphibiens

Grenouilles, Crapauds

Granivore et insectivore

Mammifères, rongeurs

Campagnols, Mulots…

CoLaurSud - Communauté de Communes des Coteaux du Lauragais Sud - Chemin du Gril - 31560 Nailloux

Tel : 05 34 66 61 97 Fax : 05 34 66 97 97 E-mail : secretariat.colaursud@wanadoo.fr Copyright - N° Cnil 1287527

Retour à la navigation|Retour au début| Système de publication : SPIP|| Développement - accessibilité : PointCentral

Réalisation : pointcentral.net
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0